Le printemps au jardin:

Devançant l’élimination de la haie de thuyas limitrophe, il y a 3 ans, ma décision a été de laisser les genêts sauvages proliférer dans notre jardin argileux et acide. Bien m’en a pris car aujourd’hui, ils jouent pleinement leur rôle de barrière visuelle. Par la même, ils offrent tous les ans un spectacle visuel inattendu car différent à chaque printemps.

Très réticent au départ, mon conjoint apprécie ce nouveau espace de détente.
This image has an empty alt attribute; its file name is ROUGE-1-1-768x1024.jpg
Je ne me lasse pas du spectacle.

Mais pourquoi tant de teintes différentes?

Pour tenter une réponse, je fais appel à mes souvenirs de sciences naturelles.

En botanique, nous avions étudié le petit pois comme modèle utilisé par Grégor Mendel (1865), dans des expériences historiques de génétique. Ici ces genêts dit à balais (Cytises) font partie de la même famille celle des papilionacées. Cela devrait fonctionner…

Qui dit genêt dit balai de sorcière.

Autrefois les balais pouvaient être composés de tiges de Cytises séchés.

Un peu de pharmacognosie:

Le genêt à balais riche en alcaloïde (spartéine) a été reconnu comme diurétique, anti-arythmique et utilisé contre les troubles digestifs. Actuellement en France, sa toxicité cardiaque et ses effets abortifs avérés interdisent son usage en automédication.

Un peu de génétique:

Les fleurs de genêt sont bisexuées, c’est à dire pourvues des organes mâle et femelle à la fois.

Cette plante peut utiliser la stratégie de l’autofécondation. Ceci permet de conserver une lignée pure homozygotique pour tous les gènes mais supprime toute variabilité. Les plantes concernées réalisent souvent leur fécondation alors que leurs fleurs ne sont pas encore ouvertes. Alors les plants purs jaunes engendrent des plants purs jaunes AA et de même les plants purs rouges feront naître des rouges BB.

Ce pied jaune à 100% pourrait être considéré comme la lignée pure jaune-or originelle AA.
Le plant rouge central pourrait être un descendant de la lignée pure rouge originelle BB.

Grâce aux abeilles et autres insectes, la magie des fécondations entre plants de teintes différentes offre un panel de merveilleuses couleurs. Je soupçonne un mariage entre des genêts sauvages dit genêts à balais (Cytisus scoparius) et une variété de genêt rouge (Cytisus purpureus).

Couleur jaune et rouge franches sur les corolles des fleurs.

Plus de détails en vision rapprochée des corolles bicolores.

Le terme exact est la fécondation croisée. Elle génère des graines hybrides . Les plants qui en naissent sont hétérozygotes . Pour simplifier AB, mais dans le cas présent ce doit être plus complexe.

Surprenant plant à fleurs bicolores jaunes et roses.
Grande douceur avec ces couleurs pastelles.

L’autofécondation naturelle dans les fleurs de ces plantes hybrides donnera une génération mixte formée de plantes A, B (ou intermédiaires dans certains cas). Chez le petit pois, l’étude des proportions relatives de ces divers types a permis à Grégor Mendel de dégager des lois simples de ségrégation des caractères.

Un mélange de jaune et rouge très clairs.
Les couleurs roses pastelles de ce plant sont très douces, presque crèmes.
Du rose fushia!
Du pourpre et jaune!

Préférant vous faire découvrir ces teintes fabuleuses, j’arrête bien volontiers les explications scientifiques devenues trop hasardeuses car je ne les maîtrise pas du tout.

Comme la gesse, les genêts appartenaient à la famille des Papilionacées (Fabaceae).

Oui et la corolle de leurs fleurs évoque la forme d’un papillon. Vous avez dit papillon!

Notez qu’une abeille butine ce plant de lavande papillon (Lavandula stoechas).

La municipalité a placé une série de ruchers, autour d’une retenue d’eaux pluviales, en bas de notre allée. J’essaie de leurs offrir une variété de fleurs qui couvre toute la saison chaude. Sans les insectes pollinisateurs aucune de ces couleurs n’aurait flatté mes yeux ébahis.

Une splendide libellule jaune aux ailes transparentes, dénommée déprimée (Libellula depressa) joue à cache-cache dans les photinias, pour qui sait la retrouver.

Ne traitons pas nos jardins avec des biocides toxiques pour la faune. Protégeons les hérissons si friands d’insectes et de vers de toute sorte! Pour sûr Radagast serait d’accord avec moi.


radaghast

Pharmacien de campagne.

12 Comments

Michele Marsh · May 5, 2022 at 1:59 am

What a splendid magical treasure you have in your backyard garden a Secret Garden of color and butterflies and dragonfly! Astrov too would be mightily impressed ❤️

    radaghast · May 5, 2022 at 3:29 am

    Heureuse de vous lire et savoir que ce trésor a été bien apprécié. Ces petites choses sans importance , distribuées autour de soi, peuvent apporter de grandes joies pour les yeux.

      Michele Marsh · May 5, 2022 at 1:02 pm

      You always write about relevant important topics chalked full of facts and visuals but you are creative and caring with your subjects. I envy your garden ! Those colors are magnificent ❤️🐿🌺

        radaghast · May 5, 2022 at 10:46 pm

        Il est dommage que le nombre de mes lecteurs ne soit pas proportionnel à mon désir de partager.

Rachel · May 15, 2022 at 7:15 pm

apologies for my tardiness!
thank you for a lovely post and so much education on the broom!
i absolutely agree that we should not be using any weed killers at all, we let nature do it’s thing and just pull out the things we don;t like such as brambles!

    radaghast · May 15, 2022 at 11:19 pm

    Je vous embauche volontiers à chasser les ronces.

Rachel · May 21, 2022 at 8:41 pm

lol, no chance!

Serv · May 31, 2022 at 3:35 am

I’m glad you let it grow so you could take all these pictures. I had never seen this plant and after a little research, I’ve learned that it doesn’t grow in most of the US (the summers are too warm here). Too bad. I could maybe let it take over my lawn.

    radaghast · May 31, 2022 at 9:29 am

    Pourquoi ne pas vous envoyer des graines pour un essai?
    Cette plante est envahissante mais nécessite aucun entretien, excepté: une coupe des branches mortes ou surnuméraires et un arrachage définitif en fin de vie.

Serv · June 12, 2022 at 4:29 am

I think I’m not in the correct growing zone. Our summers are too warm.

Leave a Reply

Avatar placeholder

Your email address will not be published. Required fields are marked *