“Trying to find a zen balance through Japanese customs”:

Débarqué à l’aéroport de Narita, vous entrez dans un monde inconnu où tout est étrange, incongru.

5 avril 2019 – Shibuya Tokyo.

Sous les cerisiers en fleur, le fameux carrefour de la gare de Shibuya est le jeu incessant d’un “balai dansant” de piétons parfaitement orchestré par une mise en scène continuellement revisitée.

Juillet 2019 – Bambouseraie du Temple Hokokuji – Kamakura.

En ce lieu, le temps ne compte pas. Une pause Zen loin du tumulte de la ville s’impose à tout visiteur.

Courbée en deux sous une chaleur humide, loin de la foule, une charmante mamie hors d’âge, arrache patiemment un à un les plants indésirables d’un parterre de mousses savamment composé.
Le roi Thorin s’octroie une pause, au milieu des bambous, en ce lieu magique (1er clin d’oeil).
Prendre son temps pour y apprécier une tasse de thé vert matcha.

Au pays du soleil levant, le temps fort de la saison des festivals a lieu au printemps. Les festivals se succèdent en fonction des périodes de floraison échelonnées de chacune des fleurs historiquement vénérées, par les japonais.

4 avril 2019 – Les Sakura de Chiyoda – Tokyo.

La muraille des douves du Palais de l’Empereur et ses cerisiers en fleurs est un lieu incontournable.
Chidorigafuchi est une allée qui borde l’étang au nord-ouest du palais impérial, située dans l’arrondissement de Chiyoda, au centre de Tokyo.
Le chemin, long de 700 mètres, est particulièrement apprécié des promeneurs au printemps, lorsque les centaines de cerisiers fleuris se reflètent sur l’eau.
Le tour en barque est aussi prisé que les gondoles à Venise.
Le rendez-vous romantique emblématique des amoureux, aux premiers soleils du printemps.

4 avril 2019 – Sakura au jardin impérial de Shinjuku: “Shinjuku Gyoen” – Tokyo.

Une belle promenade d’une à deux heures, entrecoupée d’une pose sur un banc ou d’un pique-nique pour un déjeuner original sur l’herbe, à “Shinjuku Gyoen”.
Au cœur de Tokyo, ce parc “Shinjuku Gyoen” dispose de différentes variétés de cerisiers qui permettent de profiter plus longuement de Sakura.

6 mai 2019 – Le Festival des fleurs de Shibazakura – commune de Chichibu- préfecture de Yamanashi:

Tous les ans, entre mars et mai, à une centaine de kilomètres de la ville de Tokyo, environ 800.000 spécimens de shibazakura s’étendent sur 2,4 hectares en un tapis de fleurs spectaculaire, aux couleurs éblouissantes.

Fabuleuse mise en perspective face au mythique Mont Fuji (toutes mes félicitations G.San).
Au gré de la météo, les jeux de couleurs et de formes géométriques se reflètent dans le lac Motosu. Il appartient au groupe de cinq lacs: Fujigoko qui bordent le Mont Fuji .
Les fleurs présentes sont une variété de phlox mousses. Ce phlox est une plante vivace, originaire d’Amérique du Nord dont la tige mesure 10 cm de long environ. Cette plante dite “couvre-sol” pousse en s’étalant à la surface du terrain. Littéralement Shibazakura signifie: “cerisier pelouse”.

28 avril 2019 – Sanctuaire Kameido-Tenjin – arrondissement de Koto – à l’est de Tokyo:

Après la magnifique saison des cerisiers, c’est le moment de mettre à l’honneur les fleurs de glycine avec le Festival Fuji Matsuri.

La glycine y fleurit de mi-avril à début mai.

Le pont taiko-bashi en forme de demi-lune devient le lieu d’observation privilégié d’un paysage merveilleux constitué de myriades de grappes de fleurs de glycines.

Ce pont, immortalisé dans cette estampe peinte en 1857 par Utagawa Hiroshige, inspira Claude Monet ( 2éme clin d’oeil aux amateurs bienveillants).

Dédicace: l’article revient à notre fils G qui a pris les photos relatives aux festivals du printemps et grâce à qui la famille n’aurait pu se retrouver pour découvrir ce pays magnifique du soleil levant.


radaghast

Pharmacien de campagne.

6 Comments

Michele Marsh · May 14, 2022 at 11:29 am

What was your impression of Mount Fuji?

    radaghast · May 14, 2022 at 8:44 pm

    Nous ne l’avons aperçu qu’entre les nuages. Cette montagne d’origine volcanique est un mythe. Comme tout volcan, il génère des eaux chaudes, des vapeurs chaudes … en profiter c’est topissime.

Rachel · May 15, 2022 at 7:19 pm

beautiful pictures, one day I would love to visit Japan-particularly the older parts. My partner is also a huge fan of Japan, it will make for one amazing trip when it happens. Thank you for the inspiration!

    radaghast · May 15, 2022 at 11:40 pm

    Thanks to my son!
    Nous souhaiterions également y retourner dès que possible…

Serv · June 5, 2022 at 6:17 pm

I hope the Zen atmosphere calmed Thorin down!

One thing that really impresses me about Japan is how so many people live there in small spaces and yet there are these enclaves of total peace and tranquility.

    radaghast · June 5, 2022 at 10:20 pm

    Couvertes à 70% par des montagnes découpées par des vallées au profil transversal en V, les îles offrent peu d’espace pour y habiter. Le Japon souffre d’un manque d’espace allant même jusqu’à étendre sa surface grâce aux polders.

Leave a Reply

Avatar placeholder

Your email address will not be published.